Pseudo / Mot De Passe


Durée / Memoriser Mot De Passe
Menu

Login

Le Clan



Online (0) :


Présentation
Les origines de Cyrilius
L'enquete
"Ayez Pitié de moi!"
Le dernier rampart
Faux semblant
Sables Trop Mouvants
Incident sur le Rebecca IV
Piège de Métal
Tête à tête
Lourde Traitrise
Sables trop mouvants...
conté par Cyrilius

Le Rebecca IV naviguait à sa vitesse de croisière aux abords du 8ème parallèle de la Constellation Plextoo. Sa réputation vient de sa clarté : elle est magnifique et extrêmement claire, étant cernée par une multitude d’étoiles et d’astres solaires. Les ondes y circulent de manière rapide et continue : c’est un haut lieu de communications en tout genre. Un observatoire de recherches sur le sujet, surnommé le “COM” , a même vu le jour 45 ans auparavant. Cette spécificité a rendu cette Constellation très visitée et nombre de messages sont diffusés, le plus souvent codés. Alors que notre équipe comptait se réapprovisionner en vivres à la Station commerçante placée sous l’Observatoire COM, une série d’ondes cryptées allaient brusquement bouleverser cette étape.

zOU, opérateur en communications des plus qualifiés, entamait les relations d’approche avec l’astroport de la station, quand une perturbation du signal l’obligea à tenter de trouver un canal plus clair. Or, il se retrouva avec un tout autre message : celui-ci n’émanait pas de la station COM, mais d’une source pour l’heure inconnue et qui communiquait avec un encodage très élaboré. Tout en commençant les recherches sur ce code, il informa aussitôt les commandants qui s’apprêtaient, comme tous les membres des Knightwolf, à profiter d’un des rares moments de détente qu’ils pouvaient s’octroyer.

Pil_Dragon sortait de ses quartiers quand il évita de justesse une violente collision avec Kalhan qui courait rapidement rejoindre le poste de zOU. Il l’avait attrapée alors qu’elle perdait l’équilibre pour contourner la gigantesque corpulence de son ami.

- “Wow, Kal !! Tu cours comme si ta vie en dépendait ?!!”

- “Le sixième sens, Pil ! Tu sais ce que c’est : ton peuple connaît cette intuition... elle ne fait que rarement défaut. Je sens qu’un événement fort se prépare... ce code est loin d’être anodin. Je veux tout le monde sur le pied de guerre au plus vite !!”

Elle reprit sa course de plus belle. Pil connaissait ce timbre de voix, ce regard profond et décidé. Elle avait senti quelque chose. Il devait exécuter ses ordres. Il comprenait que les vacances allaient être compromises une fois de plus.

Lorsque Kalhan arriva sur le pont de communications, zOU était déjà parvenu à interpréter des bribes de phrases. Son ingénieux & très efficace logiciel permettait de lire au-fur-et-à-mesure toute transcription. Un des plus complexes encodages livrait ses secrets. Le message avait pour origine un vaisseau-station de la galaxie Tkermosis. Bien que les auteurs & les destinataires du code n’étaient pas encore connus, il était parfaitement clair qu’il avait pour origine la Tribu des Children of Phoenix. En effet, cette partie de la voie Terrahm était sous leur contrôle depuis 3 décennies & leurs investissements massifs en matière de terraformage avait rendu nombre des planètes habitables & exploitables économiquement. Le sujet dont il était question s’apparentait à une sorte de complément technique très élaboré, précisément sur un terraforming rare & des plus délicats : celui des surfaces désertiques.

Kalhan se redressa & prit une décision un brin hâtive :

- “Parfait, s’il ne s’agit que de plans techniques, notre Clan n’est pas directement concerné. Envoie une copie de ce message entièrement déchiffré au Général Gordon. Je maintiens le ravitaillement & le quartier libre qui étaient programmés. Si le Général veut prendre d’autres dispositions, il me tiendra informée.”

- “Très bien. Je reprends les manoeuvres d’appontage à l’astroport.” , dit zOU en s’éxécutant.

Un brouhaha se fit entendre dans le couloir d’accès B2 : tous les membres arrivaient sur le pont, spéculant sur l’alerte & blaguant comme à l’accoutumée. Ils étaient toujours dans un esprit détendu, mais s’il fallait affronter un quelconque imprévu, ils étaient prêts.

- “Bien : il s’agit d’une fausse alerte, mes amis !”, Kalhan avait retrouvé une certaine sérénité. “Nous allons effectivement pouvoir nous détendre, faire du shopping, se remettre en forme & sortir dans les meilleures boîtes !!”

- “Woahh.. que des trucs de nana, sauf votre respect, Mistress Kal !” L’euphorie de la nouvelle avait largement détendu l’atmosphère de l’assemblée, Tassadar le premier.

- “Nous on veut des femmes, des litres de whix & un max de bonbecks !!” Fredopal n’était pas le dernier à s’encanailler, surtout en plaisantant sur les drogues hallucinogènes comme les “bonbecks”. Ils étaient tous encouragés & partaient bras dessus, bras dessous, en riant.

Affichant toujours un air énigmatique, Cyrilius lisait méticuleusement les nouvelles parties décodées. Kalhan était en conversation avec Pil. zOU sentit le bras de Cyrilius par-dessus son épaule. Il pointait une coordonnée interstellaire précise, affiché sur l’écran depuis quelques secondes : “Limias 140 - 223”.

- “Heu.. quel est le problème ?!”, s’inquiéta zOU.

- “Je connais bien la nébuleuse Vertigo : j’en ai réalisé une infographie pour un riche client, lorsque j’étais encore étudiant Art-eX... c’est surtout là que j’ai connu.. enfin, peu importe. Ils parlent d’un terraforming à ces coordonnées. A ma connaissance, aucune planète n’y a jamais été enregistrée... à moins qu’elle n’ait été construite artificiellement, ou qu’elle soit issue d’un trou noir ou encore d’un vortex spacio-temporel.” Cyrilius était blême, comme en proie à des souvenirs éprouvants.

- “J’entame une recherche détaillée sur cette région. On en aura vite le coeur net !” Les inquiétudes soulevées demandaient des éclaircissements & zOU savait qu’il ne fallait pas passer à côté...

 

Kalhan entra dans la salle de Réunion. Elle venait d’avoir toutes les données sur cette curieuse affaire. Elle avait décidé de réunir le cercle des 6 pour établir un plan. Le vaisseau avait abordé la station & faisait le plein depuis une quarantaine de minutes à peine. Une chose était certaine : ils allaient repartir.

- “Mes amis, vous lisez comme moi le rapport de zOU & de Cyrilius. Mes conclusions sont évidentes : nous devons nous rendre sur place.”

- “Je suis d’accord, Kal.” Tassadar avait rapidement survolé les recherches effectuées par zOU. “De trop nombreux points sont obscurs. Pourquoi se sont-ils précipités sur le terraforming de cette planète ? Vus les moyens qu’ils mettent en place, il s’agit de quelque chose d’énorme”.

- “Je suis persuadé que les enjeux vont au-delà des simples ressources...”, poursuivit Pil_Dragon. “N’oubliez pas qu’elle leur donne une ouverture à la limite du système qu’ils contrôlent : les avant-postes DiamondSword ont du soucis à se faire.”

- “Au diable les DS !“, s’emporta Cyrilius. “La seule naissance de cet astre Limias suscite trop d’intérêts chez la tribu Children of Phoenix pour que cela reste un banal terraforming.”

Djaggernaut concluait :

- “Bien, nous sommes tous d’accord pour repartir, alors... zOU ?”

- “Ok pour moi, je vais contacter la station de ce pas pour appareiller dans les 15 minutes.”

L’annonce de cette mission inopinée avait un peu ébranlé le moral des troupes. Alors que certains pensaient que le Clan se montait la tête pour pas grand’chose, les jeunes recrues bouillaient d’excitation à l’idée de faire leurs preuves sur le terrain. Switchy était de ceux-là. Cyrilius avait profité de ses qualités de pilote pour lui déléguer ce rôle. Non content d’assurer le transports de troupes, il s’avérait excellent en attaque aérienne. Il était en passe d’être pilote officiel & comptait bien assurer lors de cette mission.

A l’approche de la planète, l’ensemble du Clan s’était réuni en salle de pilotage. zOU put lancer une sonde de scan afin d’analyser la structure au sol, ceci afin de parer à toute éventualité. Les analyses furent édifiantes : toute la planète était recouverte d’une épaisse couche sableuse. La température ambiante variait de 25 à 66° C & l’oxygène présent dans l’air ne nécessitait pas le port obligatoire d’un scaphandre spécifique. Un simple masque filtrant devait suffire. Le travail de naturalisation de l’atmosphère semblait déjà bien avancé.

Le scan des strates supérieures du sol révélaient la présence d’étranges sous-couches. Bien qu’étant au même niveau, elles n’étaient pas de la même nature & les moins étendues semblaient meubles. Les multiples interrogations que soulevaient ces données inquiétaient moins Kalhan que cet objet surfacique, analysé comme en suspension au-dessus du sol. Tous pensaient à une base flottante Children of Phoenix.

- “Mais pourquoi “flottante” ?!”, reprit Cyrilius.

- “Quelle importance ?”, demanda Fredopal.

- “Je vois où tu veux en venir, Cyrilius...”, dit Djaggernaut.

“Pourquoi implanter une base flottante alors que le terraforming & l’exploitation minière suggère d’être au sol ?”

Kalhan voulait connaître rapidement le fin mot de l’histoire afin de décider dans quelle mesure les KW allaient intervenir :

- “Ce n’est pas le plus important à gérer. Prenons position au sol. Je veux une base annexe dans les 30 minutes & 3 équipes de reconnaissance qui cernent discrètement & à distance leur centre.”

Pil enchaîna :

- “Ok. Cyrilius & Switchy, vous partez chacun sur un wraith équipé. Combinaison Spy de rigueur. Postez-vous à 100 mètres de part & d’autre de l’objectif. Methos, Tassadar, Fredopal & Jcc avec moi. Nous serons camouflés à 1 kilomètre sur leur perpendiculaire, en liaison directe avec l’annexe de Djagg. A toi, mon ami.”

- “Nous allons créer une section mobile opérationnelle. Il est impératif de préparer des défenses actives & passives, au cas où il faille nous regrouper. Kalhan & moi allons établir les opérations de commandement. Nous allons embarquer tout le matériel dans un Hpc & un cargo light. Zéphir & zOU, vous superviserez le positionnement des mines & des caméras. Arkhan, Zorhan, Dosf & Djvil, vous resterez en garde rapprochée & vous vous occuperez des tourelles.”

zOU se tourna vers Destroyer :

- “Je te confie la responsabilité du vaisseau. Je serai en liaison satellite avec toi pour coordonner l’échange & le traitement de toutes les données relatives à la planète. Tu dois rester en alerte permanente, juste au cas où on nous aurions des ennuis en première ligne & que nous devions battre en retraite.”

- “Contrôlez bien les canons ioniques. Si les choses tournent au vinaigre, on rasera les positions des Phoenix !”, dit Tassadar en souriant.

-”Il a raison, bien que je ne compte pas utiliser ce genre d’attaque de fourbe . Allez, les gars : tout le monde en place !” Kalhan avait donné le signal de déploiement : chaque KW allait remplir son rôle.

 

Les groupes d’action furent rapidement en place. Le trio  des groupes d’attaques était parti occuper les positions stratégiques d’espionnage de la base ennemie. Les défenseurs s’affairaient sur le poste annexe, situé à 5 kilomètres des structures Children of Phoenix.

Pil & ses hommes commençaient à préparer le camp à 1000 mètres de l’objectif. Il donna le feu vert aux spy alpha & omega pour se rapprocher & avoir un premier contact visuel :

- “Cyrilius, sers-toi de ta visée infrarouge & des différentes focales optiques : je veux des clichés sur les moindres détails de leurs installations.”

- “J’évaluerai le nombre de terraformeurs avec les senseurs thermiques : rien ne m’échappera, même dans les bâtiments.” Cyrilius se tourna vers Switchy. “Tu sais que je suis déjà ok pour ta spécialisation en pilote officiel, alors pas de prises de risques inutiles...”

Il acquiesça en souriant d’un hochement de tête & les 2 hommes s’envolèrent en direction de la base flottante.

Tout était en place selon les plans élaborés. Le contact fut établi & les Knightwolf n’étaient pas au bout de leurs surprises...

- “Pil ? Pil, tu me reçois ?”

- “Très clairement, Cyrilius. Ton rapport ?”

- “Ecoute, j’avais certaines interférences dans l’optique gauche depuis que nous avons atterri. Je ne tenais pas à alarmer qui que ce soit & je ne l’ai pas mentionné. Or, il s’avère que je subis des avaries avec mes senseurs ; même les zooms sont impossibles à activer correctement. J’ai de plus en plus de troubles visuels.”

- “Tu es le seul de l’équipe à me rapporter ces problèmes. La seule explication vient des parties non organiques de ton corps. je crains trop que ton état n’empire jusqu’à l’aveuglement total. Tu peux revenir sur notre groupe ?”

- “Ta théorie sur les problèmes techniques vaut aussi sur mon wraith... je ne parviens pas à avoir un starter complet...”

- “Ici Switchy ! Je te rejoins dans 1 minute : le mien a aussi des ratées mais j’ai pu basculer l’énergie de mon backpack.”

Pil sentait que ces ennuis ne préfiguraient rien de bon :

- “Ok, vous revenez à notre camp. Nous allons procéder autrement. Vous allez refaire le plein d’énergie. On va tenter une approche directe furtive.”

Switchy avait aidé Cyrilius & les deux attaquants revenaient sur leur wraith respectif. La nanochirurgie réalisée sur le master montrait ses limites : on ne savait pas d’où venaient les perturbations que subissaient les parties cyborgs de son organisme, mais il était clair qu’il ne pouvait être opérationnel.

Tassadar avait mis en place une nouvelle stratégie :

- “J’ai placé avec Fredopal des springboards tous les 300 mètres jusqu’à la base des Children : Switchy, tu vas te servir de cette voie sol-air pour te rendre directement sur le toit. En spy, tu ne seras pas détecté & tu nous rendras compte de la situation exacte. Le seul cliché pris par Cyrilius montre une absence cruciale de défenses actives. Ces imbéciles croient trop facilement être seuls : ils ne se méfient pas. Tu vas voir, ça va être du gâteau.”

- “Je l’espère !” Continua Fredopal. “Utilises bien ton jet-pack pour ralentir ton approche : si tu tombes trop lourdement sur la structure métallique, tu pourrais te faire repérer par le bruit, bien qu’il y ait peu de chances que ça arrive.”

Une fois équipé, Switchy courut au premier spring. Dans un “boing” caractéristique, il s’élança dans les airs, le premier objectif était de retomber sur le second tremplin, ou pas trop loin.

- “Je la sens pas, cette putain de mission improvisée...” Methos pensait tout haut. Sa longue expérience du terrain & son aspect tactique solo donnait un cachet des plus inquiétants à cette réflexion. Jcc & Pil se tournèrent vers lui. Jcc, qui s’exprime rarement, essayait de voir les choses plus positivement :

- “Je partage tes doutes : les ennuis de Cyrilius ne présagent rien de bon, je n’aime pas son retrait forcé de l’opération. je vais me poster sur la dune massive, là-bas. Je vais voir si la nouvelle optique de mon snipegun me permet de surveiller à distance ce qui se passe.”

Pil donna son aval :

- “Bonne initiative, Jcc. J’ai confiance en Switchy, mais ça m’ennuie de lui confier un rôle si dangereux dans une mission mal partie. Oh.. écoutez, il transmet par radio.”

- “WooOOooow !!! Ici Switchy, l’homme obus !! Je viens d’atterrir à une demi-douzaine de mètres du second tremplin. C’est ..//KKrrwwwrzzttz..-nial, le décollage ! Allez, hop !”

Pil_Dragon se sentait soulagé & amusé d’entendre un tel enthousiasme. Il lui rappelait le coeur vaillant & naïf qu’il mettait lui aussi au combat à ses débuts. Il perdit vite son esquisse de sourire quand il entendit l’interférence dans la transmission. Il pensa aussitôt à Cyrilius, allongé sur la civière de secours avec Tass qui essayait de revoir ses composants optiques. Il allait ordonner aussitôt à Switchy de stopper sa progression quand tous entendirent un violent “Kersproiiing !!”

- “Bordel de merde !!!” Pil, relativement calme, se mit à paniquer brusquement. “Jcc, tu as quoi dans le viseur ??!!”

-”Je ne suis pas sur la dune, impossible de voir aussi loin, mais j’ai cru apercevoir une ombre ascendante... plutôt très très rapide... désolé.”

On pouvait se fier au regard perçant inné de Jcc. C’est cette particularité qui l’avait naturellement prédestiné au rôle de sniper attaquant. S’il avait vu au loin, à l’oeil nu, cette fameuse ombre, cela confirmait les doutes soulevés par le son du springboard : l’impulsion a été 50 fois supérieure à la normale. La chute avait 90% de chances d’être mortelle. Le dysfonctionnement était complètement anormal, vu la précision technologique des derniers modèles supervisés par Tassadar & zOU. Chaque homme présent levait les yeux au ciel & priait que le jet-pack de Switchy ne lui fasse pas à son tour défaut.

La violence de la propulsion avait littéralement sonné le jeune attaquant. cela ne dura que quelques secondes, certes, mais il reprit connaissance en ascension au milieu des cumulus rougeoyants de l’atmosphère de cette étrange planète. Il amorçait sa descente quand il comprit ce qui s’était produit. Il était hors de question pour lui de céder à la panique : il n’en avait pas le temps & il savait que sa vie était en jeu. Son corps prenait une vitesse déjà ahurissante & il ne voyait pas encore distinctement le sol. Il savait que la puissance & la quantité d’énergie du jet pack étaient insuffisantes pour espérer atterrir, ou plutôt s’écraser, en un seul morceau. Expert des petits bidouillages, comme avec le wraith auparavant, il se mit à lier l’énergie de son armure & des armes énergétiques avec celle du jet. Il comptait la transférer au fur-et-à-mesure qu’il utiliserait les propulseurs pour ralentir sa vertigineuse chute. Il les enclencha aussitôt les branchements établis. Il pensait avoir parcouru des kilomètres & avoir perdu l’objectif initial. Pas de chance : le métal de la base vint l’aveugler & lui spécifier qu’il allait finir dessus ou pas très loin.

“J’aurai au moins atteint la base en mourant !” Ironisa-t-il, en sachant qu’il allait alerter l’ennemi si effectivement il percutait leur base. Le pack était vide, l’armure venait de rendre l’âme & le jet tirait les dernières cellules énergétiques du plasma gun. Désespéré, il vira brusquement de 90° l’axe des réacteurs pour au moins éviter la base...

Dans la tension de ces longues minutes de descente infernale, il n’avait pas noté l’incroyable frein qu’avait constitué toute l’énergie qu’il avait réussi à dévier pour contrer la pesanteur. En réalité, lorsqu’il toucha le sol, recroquevillé comme un para & persuadé de finir en crêpe informe, il ne se tua pas. Il rebondit sur la sable meuble dans un grand craquement pour retomber & faire plusieurs tonneaux sur une trentaine de mètres.

Jcc avait le souffle coupé. Il était sur la plus haute dune à un kilomètre de là & avait décrit la scène à tous les attaquants du camp autour de lui. Pil avait prévenu Kal & tous les défenseurs en base annexe : des avaries matérielles graves & étranges pouvaient également leur arriver.

- “Switchy ! Swiiiiitchy !!! Tu m’entends !?? Swit...”

Pil se tut, surpris par un râle à peine audible.

- “C’est toi ?? Switchy, tu me reçois ??”

-”Aaaaarrghh... p’tain.. j’ai les jambes cassées.. merde, j’ai pas de pot...”

- “Mon salaud !! Mais tu es en VIE !!! Et cet enfoiré se plaint !!! AH AH AH AH !!” L’euphorie dont fit preuve Tassadar atteignait tout le monde, même Cyrilius, dont les soucis optiques avaient partiellement été réduits grâce à l’intervention de Tass :

- “Switch ! Hé hé hé, tu es extraordinaire ! On va venir te récupérer. Fais très attention : tu es très près de leurs installations & tu es exposé. Fais le mort !!”

Pil respirait bien mieux : son jeune pilote était en situation critique, mais il vivait. Enfin, pour l’instant, car Jcc repéra le décollage d’un scout Children of Phoenix au départ de la base ennemie...

 

La douleur aiguë que ressentait Switchy au niveau des membres inférieurs le préoccupa beaucoup moins quand il se sentit recouvert d’une ombre : au-dessus de lui venait de passer un scout ennemi. Il se mit à ramper vers son plasma gun, le canon planté dans le sable brûlant à une dizaine de mètres de lui.  Il se doutait bien, à raison, que l’E-cartouche était vide, mais il était hors de question de se laisser achever facilement, surtout après avoir survécu à une chute de plusieurs kilomètres !

Malheureusement, le scout est bien plus rapide qu’un homme, d’autant plus si ce dernier rampe... l’ennemi trônait maintenant au-dessus du plasma gun tant convoité & narguait Switchy avec son disc-launcher pointé sur lui. Dans le désespoir de la situation, la victime imminente hurla :

- “Sale lâche !! Tu ne viendrais pas te battre au sol contre un adversaire, gravement blessé, qui plus est !! Où est donc le code d’Honneur de ta Tribu ?!!”

Un seul impact se fit entendre. Le jeune Knightwolf reconnu aussitôt que ce n’était pas sa tête qui implosait sous le coup d’un disc, mais le bruit caractéristique d’une salve de gun sur le métal. Le scout partait en vrille & une épaisse fumée sortait du réacteur quand il explosa en vol.

- “Ah ah ah !! Je te garantis une reconnaissance éternelle, Jcc, t’es un Roi !” Switchy riait très fort, malgré la douleur & l’épuisement. C’était effectivement le meilleur sniper KW  qui l’avait sorti in extremis de ce mauvais pas. Il restait très fair-play :

- “J’ai fait mon job, l’ami. C’est à toi de faire le tien : reste en vie ! Pil est en route pour te rapatrier.”

Rien n’était moins sûr quand l’intéressé vit la silhouette du pilote Children of Phoenix émaner de la fumée de combustion de l’épave. Il avait du sauter ou être projeté hors du véhicule. Il se remit à ramper de plus belle vers son arme, quand l’attitude de son adversaire l'interpella.

Il semblait paniqué, regardant à gauche & à droite, frénétiquement, sans se préoccuper de l’intrus KW. Le sol bouillait. Il semblait soudain trembloter. Switchy, toujours plus intrigué par cet ennemi qui se mit à courir dans la direction opposée, comme s’il fuyait au hasard, se dit que la fièvre le faisait délirer. Il puisa dans les forces qui lui restait pour se dresser, en appui sur ses deux bras. Il cherchait du regard le garde Children pour bien vérifier qu’il l’avait vu fuir. Or, il avait beau chercher, rien ne s’offrait à l’horizon à part les dunes mouvantes & l’air fluctuant au sol, tant la chaleur y était intense. Il était certain d’avoir perdu la raison : tout autour de lui, les éléments paraissaient avoir changé !

Le feu du véhicule embrasé il y a 5 minutes s’éteint éteint, puisque la carcasse plongeait maintenant de 2 tiers dans le sol ! Son arme qui était en pente ascendante, se retrouvait maintenant à 5 mètres en descente !

- “Merde ! Voilà que ça recommence !!” Switchy semblait délirer : tout le décor se mis à trembler pour de bon, comme si une éruption allait avoir lieu à l’instant, sous ses yeux. A vrai dire, il aurait mieux valu qu’il s’agisse de ça : une masse gigantesque sortit brusquement du sable qui, comme éventré, fut projeté à des dizaines de mètres en hauteur. On aurait dit une sorte de serpent obèse qui disposait de multiples mâchoires pour concasser tout ce qui se présentait à lui. Il s’élevait en l’air, complètement tendu vers la base aérienne des Children of Phoenix. De la trentaine de mètres de son corps émergé, il semblait attiré par la base comme un aimant. Il se cabra sans prévenir, bien plus rapide que sa corpulence ne paraissait lui permettre. Il avait plongé sur l’épave du scout qu’il broya, hystérique. Switchy, emporté avec le sable avoisinant vers le lieu du carnage, ne pouvait enrayer sa descente inexorable vers l’énorme gueule du monstre qui, paradoxalement, n’avait pas repéré le jeune humain. Arrivé à moins de 2 mètres d’une fin horrible, il se fit projeter au loin par un nouveau mouvement du serpent géant. Celui-ci avait été attiré par quelque chose derrière lui & son empressement sauva la vie de Switchy.

Le quelque chose en question, c’était le scout que pilotait Pil_Dragon. Il venait d’arriver en arrière du monstre, cabrant son véhicule afin de se jeter sur le serpent. Il hurlait de toutes ses tripes de lupinoïde afin de  détourner l’attention de la bête. Il semblait enragé : il martelait la tête, à cheval sur son corps qui ondulait rageusement. Les cris du serpent étaient couverts par les grognements encore plus bestiaux du Master Knightwolf. En regardant la scène, littéralement médusé, Switchy comprenait pourquoi Pil était le chef des attaquants. La puissance du lupinoïde avait beau être 3 fois supérieure à celle de l’humain le plus entraîné, il finit par se faire catapulter devant le monstre alors qu’il l’assaillait de coups plus meurtriers les uns que les autres. Il était maintenant en appui sur les mâchoires démesurées qui s’apprêtaient à se refermer pour mettre fin à la violente attaque du KW. Cette fois, sa rage & sa condition physique ne pouvait plus rien pour lui. Il cala le canon du rocket-launcher entre les dents triangulaires & sauta au moment où celles-ci vibraient, annonçant la fermeture imminente de la gueule du serpent. En pressant la détente, il se protégea le visage, étant encore trop près de l’impact, mais il n’avait plus le choix. Le souffle édenta la bête & traversa son corps, l’explosant au niveau de la courbure de la tête. Son cri d’agonie fut très court. A l’opposé, le tireur fut envoyé très haut au-dessus de la victime. Le bras porteur de l’arme était brûlé, ainsi qu’une partie du buste. Pil put cependant atterrir en douceur avec le jet-pack encore en marche. Il était à une bonne trentaine de mètres de Switchy, ce dernier lui criait :

-”Wooohooo !!! Bravo mon Pil ! Le Roi du rocket-jump a encore frappé !!”

Le Roi en question commençait à retrouver son calme... il avait déchaîné ce qu’il avait de plus primaire en lui pour venir à bout d’une telle monstruosité : il devait reprendre le contrôle de ses instincts & de ses nerfs. Même épuisé & blessé, il pouvait encore être dangereux pour autrui & notamment pour son camarade Switchy. En retrouvant une respiration normale, il prit conscience qu’il avait les pieds dans une curieuse substance : elle était luisante & visqueuse. Elle brillait un peu comme de l’or & son odeur s’apparentait à celle du brûlé. D’où ça venait ? Etait-ce les entrailles du monstre, était-ce lié à lui ?

Une alarme le fit sortir de ses pensées : elle provenait de la base flottante Children of Phoenix au-dessus de lui, des soldats de la Tribu s’agitaient & la structure commençait à mouvoir. Ils étaient en état d’alerte. Pour Pil, comme pour Switchy, ça ne faisait aucun doute : ils étaient repérés & cette fois, ils auraient besoin d’une armée pour résister à toute la garde ennemie sur le pied de guerre. Le master s’était mis à courir vers le jeune Knightwolf blessé. Sa vitesse était grande : comme au combat, il avait bien plus de puissance que les autres membres du Clan. Mais il ne semblait pas atteindre plus vite son but pour autant. Il se rendit brusquement compte que le sol était complètement meuble & qu’il patinait en fait sur un sable en mouvement. Il s’immobilisa : toutes les dunes autour étaient en mouvement, le cadavre du serpent s’enfonçait, la substance qu’il avait quitté quelques secondes auparavant avait disparu & Switchy lui-même l’appelait au secours car il s’enfonçait dans une dune qui s’était muée en sable mouvant.

Il dut faire des bonds successifs, amplifiés grâce au jet-pack, pour finalement saisir la main encore émergée de son collègue KW à qui, décidément, rien n’était épargné pour un baptême du feu. A la seule force musculaire, il réussit à extraire Switchy du piège de sable en pensant qu’il allait encore falloir affronter les gardes Children. A la surprise des 2 attaquants, l’alarme qui hurlait était celle du repli : la base prenait de l’altitude & tout le matériel était hâtivement rapatrié sur celle-ci. Cette fois, Switchy & Pil ne comprenaient vraiment pas leur stratégie : après des mois de terraforming intensif, ils abandonnaient en catastrophe une planète-clé sans raison apparente. D'où émanait l'ordre ? Ce ne pouvait pas être la présence tactique des Knighwolf qui devait les faire fuir : bien organisés, ils pouvaient supplanter une équipe, même aussi entraînée, que celle des KW. Alors ?

Ce ne fut que lorsque les 2 membres du Clan basculèrent sous le violent glissement des dunes qu'ils eurent un premier élément de réponse. Oui, ils fuyaient. Ils fuyaient une horde de serpents qui, vue leur taille lorsqu'ils émergèrent du sable, étaient des adultes, comparés au petit monstre abattu par Pil_Dragon. Aucun doute n'était possible : ils poursuivaient la base Children of Phoenix. Switchy & Pil étaient tomber sur le dos par la force d'inertie du mouvement global du troupeau de serpents. Ces titans invertébrés ondulaient à une vitesse prodigieuse tant & si bien qu'à la surface, le paysage de dunes se transformait en quelques secondes. Le sable & l’air environnant semblaient souffrir d’une chaleur insupportable. Ils paraissaient hurler en étant perforés en 6 impacts par ce groupe de serpents qui faisaient entre 50 & 70 mètres de long. Ils tendaient leur corps massif & pourtant d’une souplesse inouïe vers la structure flottante déjà très élevée. C’est à ce moment que les 2 attaquants KW assistèrent à une scène invraisemblable : le plus grand des monstres ne pouvait à lui seul atteindre la base dont les générateurs anti-gravitationnels étaient poussés dans leurs derniers retranchements pour échapper à l’attaque. Le constat des spectateurs était le même que la demi-douzaine de poursuivants. Etaient-ils pousser par l’instinct ou s'agissait-il d’une intelligence de groupe complètement inattendue ? Toujours est-il qu’un serpent se mis à s’enrouler autour du géant de tête, suivi par un second, puis un troisième. Ils prenaient pour ainsi dire appui sur la corps du plus puissant d’entre eux, pour se développer en ondulant toujours plus haut & toujours à une vitesse époustouflante pour leur corpulence. Dans l’enserrement multiple, le premier des monstres se vit broyé par les mouvements de ses congénères alors que le serpent désormais en tête perforait la partie Ouest de la base Children. Cette notion de sacrifice violent & animal avait porté ses fruits : alors que le premier traversait & broyait toute une moitié de la base, le suivant avait courbé son corps dans un dernier sursaut pour se servir de sa queue comme d’un fouet, explosant le flanc est qui de toute façon aurait chuté.

Les débris métalliques, leur contenu, les restes du serpent écrasé par les autres & ceux-ci retombaient au sol dans un vacarme & un nuage de fumée noire mélangée au sable. Pil eut le temps d’apercevoir cette fameuse substance sortir de la carcasse restante de la base. Il semblait y en avoir des tonnes. Avant que le brouillard de sable & de fumée ne masque toute la scène à des centaines de mètres en face, il vit les serpents se jeter sur cette substance dorée : ils l’avalaient. Mais que contenait au juste cette incroyable planète ? Des serpents gigantesques, un sol meuble, riche d’une substance inconnue & fascinante.. qu’étaient venus faire les Children dans ce lieu incroyablement hostile ? La base flottante s’expliquait de façon on ne peut plus rationnelle : pas mal de membres de leur tribu & leur matériel ont du passer dans ces broyeurs vivants avant qu’ils comprennent que toute installation au sol est un véritable piège... de quoi faire de jolis amuse-gueules pour des monstres diablement vivaces.

Amuse-gueules !! Les Knightwolf en faisaient de parfaits, eux aussi ! Pil_Dragon réalisa soudain qu’aucune transmission radio n’avait été faite depuis un moment. Il essaya les différents canaux ondes courtes & moyennes des postes Wilco que tous les Knightwolf utilisaient. Seuls d'inquiétants grésillements se faisaient entendre. Il se mettait à craindre le pire quand il reconnut le son caractéristique d'un scout en approche. Cyrilius était aux commandes & il venait, l'air paniqué,  porteur de nouvelles plutôt mauvaises :

- "Que le Grand Loup soit remercié : vous avez survécu !!" Le master paraissait avoir récupéré ses facultés, mais recouvert de sable, de salissures, on l'aurait cru échappé d'un combat bien rude. C'était pour ainsi dire le cas. "Notre poste d’attaque a été chargé par ces bestioles immondes !! Le sol en est truffé : à croire qu'il n'y a que ça ! Fred & Tass s’étaient postés aux parallèles de la base ennemie. Ils nous ont avertis de sa destruction par des serpents monstrueux, mais c’était trop tard ! Un autre troupeau nous a chargés. J’ai pu reprendre le contrôle de ce scout in extremis... il me semble que Jcc & Methos ont atteint le Hpc pour fuir. Mais le sable & la poussière ont formé une telle purée : on ne voyait plus rien. Il faut qu’on rejoigne la base annexe des autres KW : tout le monde doit évacuer ce maudit caillou au plus vite. Fredo & Tassadar étaient en route. J’ai pu les localiser & sachant Switchy blessé, je vous ai cherché dans tout le périmètre pour vous venir en aide ! Les derniers relevés topographiques & géologiques que zOU avait pu transmettre étaient ahurissants. Il ne nous en a pas dit plus. Il ne reste que peu de véhicules & on est tous dispersés... mettons vite le cap vers la base au sol, en espérant qu’ils n’aient pas été attaqués eux aussi."

Switchy était porté par Pil, il venait de comprendre que seuls 2 scouts étaient en marche pour les transporter : l'un d'eux était de trop.

- "Laissez-moi là, les gars... on peut pas s'en sortir en même temps..." Switchy commençait déjà à lâcher Pil.

- "Nous n'avons plus aucun Lpc ou Hpc en état. Ce n'est pas la peine de jouer les braves..." Cyrilius était en train de retirer son armure & tout son équipement. "Faites comme moi : on va s'alléger au maximum. Switchy, tu peux encore piloter. Je prendrai en main le scout qu'a utilisé Pil. Lui, on le tirera avec les 2. Si la chance est de notre côté, la puissance des 2 véhicules suffira à nous faire atteindre la base comme prévu."

Pil se retrouvait à son tour en boxer & en bottes, tandis que Cyrilius aidait Switchy à se dévêtir pour qu'il soit le plus léger possible, comme eux. Le Master lupinoïde ramenait son scout à proximité quand il cru percevoir du mouvement dans le brouillard lointain, là même où les monstrueux autochtones se régalait de la matière que cherchait à stocker la tribu des Children.

- "Allez, désape-le plus vite : il vaut mieux ne pas traîner !" S'inquiéta le master.

Ils installèrent enfin Switchy dans un scout. Ses jambes brisées ne finissaient plus de le faire souffrir, une fois la partie inférieure de son armure ôtée. Cyrilius prit le contrôle du second véhicule. Les starters furent activés simultanément & Pil s'accrochait puissamment aux selles, calant ses pieds sur les réservoirs énergétiques de secours placés en arrière. Les scouts éminemment sollicités durant la mission, accablés par la chaleur, avaient bien du mal à décoller. Les 2 pilotes attaquants savaient bien gérer leur machine & à force de savants dosages des gaz, le curieux équipage KW était finalement parvenu à atteindre une certaine hauteur & une petite vitesse de croisière. En temps normal, on aurait hurler de rire à voir ces 3 vaillants soldats de la tribu Starwolf presque à poil, dans le désert, en train de chevaucher à trois des scouts prévus pour une seule personne !

Pil souriait d'ailleurs à cette idée quand un écart du scout de Switchy lui fit perdre l'équilibre :

- "Et merde !" S'écria-t-il. Il avait heureusement réussi à rester les mains rivées aux 2 appareils, sans quoi son seul poids aurait fait crasher le scout de Cyrilius auquel il avait failli se rattraper.

- "Pardon, Pil... j'ai du mal.. à contrôler ..." Switchy était blanc comme un linge. Il semblait perdre connaissance & ce n'était pas le plus alarmant. En effet, dans le mouvement, Pil avait du tourner la tête vers l'arrière. Il avait vu se soulever des montagnes de sables dans leur sillage... & avec son ouïe très fine, il reconnaissait maintenant le crissement des monstres en chasse. Cette fois, le groupe des 6 serpents, qui n'étaient plus que 5, s'était mis à leur poursuite. La vitesse des scouts était plus grande que celle de feu la base flottante détruite par ces serpents, mais ils paraissaient gagner du terrain à chaque mètre que parvenait à franchir les Knightwolf en difficulté.

Désormais, c'était à la seule force de ses muscles que Pil_Dragon maintenait la trajectoire de fuite des 2 scouts. Cyrilius contrôlait le sien, mais Switchy était à demi-conscient : il ne tournait plus son véhicule. Encore heureux, il continuait d'accélérer, probablement grâce au poids de son corps sur la molette du contrôleur de vitesse. Un cri assourdissant retentit derrière eux : les serpents avaient bien rejoint l'équipage déséquilibré : ils étaient sortis du sable & s'élevaient à quelques mètres du sol, les mâchoires grandes ouvertes. Cette vision d'horreur, cela faisait déjà la seconde fois que Pil la subissait. Mais dans le stress de la situation & sans disposer de la moindre arme, il avait lâché son étreinte du scout de Switch, dont la tête avait plongé sur la direction, poussant les réacteurs vers la gauche, vers l'autre véhicule !! Cyrilius avait noté la brusque sortie de trajectoire & pour leur survie, il fit une embardée qui permis d'éviter le crash des scouts en pleine vitesse. Par un miracle inattendu, Pil avait également réagi au quart de tour : il avait saisi le bras gauche de Kemmler qui se désolidarisa de son véhicule en pleine plongée vers le sol. Le poids & l'inertie ne jouaient plus en la faveur de quiconque. Pil fut entraîner à son tour dans la chute : son pied gauche glissa du scout de Cyrilius, il bascula violemment & seule sa main gauche maintenait en vie Switchy & lui, traînés derrière le véhicule dont les moteurs hurlaient de tracter autant de personnes à la fois. Le scout perdu de Switchy n'eut pas le loisir de s'écraser au sol : il avait été saisi par le serpent leader & explosa dans l'étreinte de ses dents. Tous les gigantesques poursuivants voulurent un morceau du trophée, ce qui stoppa net leur chasse.

La catastrophe de perdre un véhicule s'était finalement avérée salvatrice : les 3 attaquants, accrochés tant bien que mal au scout rescapé, continuait leur progression au loin. Cependant, la situation était loin d’être reluisante : Cyrilius tentait au mieux de maintenir le cap du scout qui menaçait de plonger à son tour à tout moment, ce qui leur serait fatal. Pil voyait ses forces s’amoindrir à chaque malheureux mètre grappillé à une chute qui pouvait tuer sur le coup son compère Switchy, déjà gravement blessé & dans le coma. Ce dernier était en bout de cortège, tenu difficilement par la main crispée du lupinoïde. Ses jambes cassées creusaient le sable des dunes les plus hautes, faisant gigoter son corps inanimé. Cela ne rendait que plus aléatoire la poigne de Pil, qui sentait glisser l’avant-bras du jeune KW. Ils perdaient clairement de l’altitude & la collision avec une autre dune un peu trop haute était inévitable. Il grogna :

- “Cyrilius... fais quelque chose ! JE T’EN PRIE !!!!”

A situation désespérée, mesure désespérée. Sans réfléchir davantage aux conséquences, il cherchait depuis d’interminables minutes un moyen de s’en sortir, le master lâcha les commandes du scout en criant :

- “Pil : ta main !! Tire Switchy vers toi !!”

Les 2 attaquants se connaissaient depuis longtemps : leur confiance était totale & on aurait pu croire qu’un lien psychique les unissait, tant la manoeuvre ultime de Cyrilius était limpide pour Pil & qu’il s’éxécuta sans hésitation. Ayant lâché la locomotive faiblarde que constituait le scout, tous avaient perdu de la vitesse & ils étaient à l’horizontale à 5 ou 6 mètres du sol. Une mauvaise chute, des vertèbres cervicales brisées & s’en était terminé. Sans accélération, le corps de Switchy avançait au-dessus de Pil qui le tractait toujours vers lui. Cyrilius se positionna entre eux d’eux. La manoeuvre avait duré une poignée de secondes. Pil sentit ses poumons éprouvés par le poids du sol, celui du master & celui de Switchy au-dessus d’eux quand ils touchèrent enfin terre. C’était réussi : la corpulence de Pil avait pu supporter le poids de 2 humains & Cyrilius s’était engagé sous le corps inanimé de Switchy pour encore amortir la descente & prévenir d’autres lésions. A quelques mètres derrière eux, le scout explosa.

Pil avait du mal à se redresser : bien que très solide, les multiples épreuves avaient épuisé sa résistance : il était à bout. Cyrilius vérifia l'état de santé de Switchy. Vraisemblablement, ses jours n’étaient pas comptés mais ses jambes nécessitaient une intervention rapide & beaucoup de repos. Les dunes s’étendaient à perte de vue & le master ne voyait plus très bien comment rejoindre rapidement la base : Pil était épuisé, Switchy dans les vaps & lui-même n’était pas au mieux de sa forme. Il se tourna vers ses camarades. Il aperçut au loin de la poussière qui se soulevait.

- “Ouf !”, se dit-il. “Jcc & Methos ont bien atteint le Hpc & ils vont pouvoir nous transporter !!”

Un détail le souciait : il paraissait y avoir 2 sources différentes soulevant des nuages de sables à assez grande distance. Etait-ce encore sa vision androïde qui défaillait ? Ce n’était vraiment pas le moment...

 

Kalhan enrageait : il était impossible de joindre tous les membres des Knightwolf qu’elle avait déployé aux alentours de la base ennemie. Elle s’inquiétait grandement & Djaggernaut faisait son possible pour tempérer son angoisse :

- “Ecoute, Kal : le dernier dialogue que zOU a pu avoir avec eux n’était pas alarmant. Ils sont sûrement en route après avoir secouru Switchy.”

- “Ne fais pas dans l’optimisme forcené... par pitié !! Cyrilius & Switchy ont eu de gros problèmes. Quant à zOU, ses analyses sont si troublantes que je n’arrive pas à comprendre comment les Children of Phoenix peuvent prendre autant de risques pour terraformer cette planète. On lève le camp dans les 30 minutes. Je n’ai pas l’intention de tenter le diable avec le reste de l’équipe !”

- “Et si les autres ne sont pas revenus ?”

Kalhan, rarement émotive, s’était retournée. Déchirée entre ses sentiments pour ses amis, ses frères d’armes & ses responsabilités envers les KW encore présents, elle sentait ses nerfs lâcher. Ce fut les larmes aux yeux, mais digne & cachée du master qu’elle répondit, s’efforçant de masquer toute émotion dans la voix :

- “On part quand même. Un éclaireur sera ensuite envoyé pour tenter de les localiser & nous tenterons de les récupérer.”

Comme on pouvait s’y attendre, Djaggernaut s’emporta violemment & commença à gueuler après la créatrice de ce vénérable Clan. On entendait le son de la dispute aux alentours. Les autres tournaient la tête dans leur direction. Comme eux, tout le monde se faisait du soucis pour les attaquants. Mais chacun devait tenir son rôle. zOU écarquillait les yeux en comprenant de mieux en mieux les tenants & les aboutissants relatifs à la fameuse planète. Arkhan & Zorhan patrouillaient en binôme autour de la base : ils étaient inséparables & leur communion sur le terrain avait fait ses preuves. Quant à Djvil & Zéphir, ils vérifiaient avec Dosf le matériel installé, principalement les tourelles. Les avaries qu’avait rencontré Cyrilius avaient pu être rapportées avant la coupure des liaisons radio & ils ne tenaient pas à ce que la technique leur fasse défaut au moment opportun. Zéphir adorait gérer le matériel : il finissait de contrôler les canons est. Il vit Dj venir dans sa direction : il l'interpella pour causer un peu. Quelqu’un avait-il enfin eu des nouvelles des membres du Clan dispersés ??

Dans un sursaut d’horreur, Djvil vit Zéphir décoller violemment dans une explosion retentissante.

- “Zéph !!!!”, hurla-t-il, en déclenchant son jet pour attraper en l’air son camarade & atterrir en douceur avec lui. Tous les KW sur place accouraient, lorsque la voix de zOU se fit vindicative :

- “Arrêtez-vous tout de suite !! Tous ! Plus un pas !!!”

- “Qu’est-ce qui te prend, tu veux qu’on le laisse crever ?!” Le fougueux Arkhan, nouvelle recrue dynamique & qui ne s’en laissait pas compter, ne comprenait pas plus que les autres l’attitude & l’ordre de zOU. Celui-ci tenait un détecteur en main, les yeux rivés dessus.

- “Tout le terrain est miné, nous risquons tous de...”

Il fut coupé par Dosf :

- “Bien sûr ! Ce sont nos mines ! On les a placées ensemble selon le tracé de défense standard, en M !”

- “Pour votre gouverne”, poursuivit zOU, “c’est précisément une mine KW qui lui a sauté à la gueule, alors qu’elles sont programmées pour péter à la tronche des intrus & d’eux seuls...”

Kalhan était blanche :

- “Comment est-ce possible ? Il y a un lien avec les problèmes des implants numériques de Cyrilius et le springboard de Switchy ??”

- “En quelque sorte...” zOU s’efforçait d’être clair pour ses amis, car sa théorie était assez étonnante. “Le sol regorge de couches géologiques d’où émane une concentration énergétique hors norme. Selon le bilan opéré par Destroyer depuis le labo numérique du Rebecca IV, elle serait potentiellement 8 à 16 fois plus concentré qu’un mine de Squarium VIII.”

Djagg s’impatientait :

- “Bon, tu nous exposeras tout ça plus tard : il faut aider Djvil qui porte Zéph à revenir dans la ligne sécurisée : on ne peut pas prendre le risque d’un saut avec son jet-pack : à 2, ils pourraient atterrir à proximité des autres mines. Guidons-le au sol avec ton détecteur.”

Il n’avait pas terminé sa phrase que Dj avait déjà décollé dans leur direction, sans s’élever très haut, avec le poids supplémentaire du jeune orc.

- “Tu es fou !!” Zorhan décolla pour l’aider, suivit par son pote Arkhan.

Ainsi soutenus, les 4 KW arrivèrent à bon port. Djvil avait l’air très inquiet & s’adressa à zOU :

- “Le sable ! Le sable était complètement mouvant sous mes pieds ! J’ai décollé sans calculer, un réflexe de survie !!”

Tous les yeux du Clan se tournèrent dans la direction des mines. Soudain, une explosa. Puis une autre, suivi aussitôt d’une troisième. Les spectateurs reculaient... comment pouvaient-elles cette fois sauter alors qu’aucun corps ne passait au-dessus d’elles ?!!

- “Ce.. c’est l’énergie de cette matière qui dérègle les équipements placés à sa verticale trop longuement.” Balbutia zOU.

- “Ok.. mais il n’empêche que rien ne passe sur les mines pour qu’elles explosent !!” S’inquiéta de plus belle Djvil.

Les dernières mines explosèrent de concert, comme pour étayer sa remarque, faisant sursauter tous les Knightwolf. Une onde inquiétante se dressa à leur côté, avançant vers le Hpc situé à une vingtaine de mètres du groupe. Une montagne de sable se forma sous le véhicule, l’emportant dans les airs. Le sable était éventré pour laisser apparaître la cause : un serpent gigantesque qui prit le Hpc dans ses dents, le hachant dans un bruit de métal torturé abominable.

La stupeur & l’horreur n'empêchaient pas les membres du Clan de se bouger. Kalhan hurlait de se replier vers le cargo light pour évacuer, mais c’était inutile : tous s’y rendaient comme un seul homme, à reculons, en vidant leurs armes les plus puissantes sur la bête gigantesque qui avait balayé le terrain comme on l’aurait fait d’un revers de la main ! Les coups de mortar & autres discs brisèrent les écailles du serpent qui se tourna en hurlant vers les tireurs. Ceux-ci avaient bien vu d’autres colonnes de sable se former, onduler partout dans le camp. Des tourelles se faisaient dévorer, de partout surgissaient ces créatures qui reprenaient instantanément possession des lieux. Lorsque le dernier KW à l’extérieur, Dosf, rejoignit finalement le cargo encouragé par les autres, on pouvait dénombrer pas moins de 8 serpents géants qui rasaient tous les appareils installés. Une chance pour le vaisseau qui décollait : ils étaient préoccupés par tout le matériel & ne se focalisaient pas sur leur zone de décollage. Ils échappèrent ainsi au terrible sort de la base flottante Children of Phoenix. Il était clair qu’ils avaient tout perdu. Zéphir était en vie, mais le dos gravement brûlé & à vif. Aucun des attaquants n’était réapparu. L’idée de ce qui avait pu leur arriver de plus sordide venait à l’esprit des survivants. Enfin, une grande quantité de matériel était disparu ou détruit. Un sacré échec que Kalhan se mit à porter sur les épaules, terrassée par les remords & l’incompréhension. Le cargo regagnait le sas du Rebecca IV sans encombres supplémentaires.

 

Cyrilius essayait de modifier les fonctions de zoom de son appareillage optique. Il pu effectuer un zoom maximum vers les deux nuages de poussière. Celui de gauche correspondait aux poussées moteurs d’un véhicule qu’il discernait mal. Sans aucun doute possible, un Hpc. En toute logique, c’était celui de Jcc & Methos. Ils allaient enfin pouvoir rejoindre la base annexe. Bien sûr, le master ne se doutait pas qu’elle était à l’heure actuelle détruite. L’autre nuage de poussière venait d’une flopée de petits frères aux serpents qui avaient réduit les bases Children & Knightwolf à néant. Ils semblaient poursuivre le fameux Hpc. Le sang de Cyrilius ne fit qu’un tour :

- “Pil ! Aide-moi à porter Switchy ! On doit faire vite : nous allons embarquer sur le Hpc des gars, ils nous ont vus, je pense : sûrement grâce aux explosions des scouts !!”

Le lupinoïde avait pu se reprendre : son organisme avait un temps de récupération des plus rapides. C’en était fini du Pil harassé par les épreuves subies. Il souleva seul le jeune pilote encore dans le coma. Ils attendaient tous les 3 le Hpc, sous une chaleur écrasante, en tenue des plus légères.

- “Alors les filles ! Déjà prêtes pour une soirée de folie !!?” Methos, pilotant effectivement le Hpc, ironisait. Il voulait dédramatiser un peu la situation : le véhicule était profondément abîmé du côté arrière-gauche & Jcc était harnaché sur le devant, ensanglanté. Sans parler, il était clair qu’eux aussi avaient traversé de rudes problèmes avec les habitants du coin. Ceux-ci étaient bien à leur poursuite & tandis que les rescapés prenaient place à bord, Methos en dit un peu plus :

- “On a cru que tu y étais passé, Cyrilius ! Jcc & moi avons pu nous repérer 2 & monter dans le Hpc. On a fuit, puis rebroussé chemin pour te retrouver. C’est là qu’ils nous ont choppés à nouveau : un de ces enfoirés a surgi de nulle part & a traversé l’appareil ainsi que le dos de l’armure de Jcc. A peine ai-je enclenché les moteurs pour lui échapper que les autres sont arrivés. C’est dingue : ils ont l’air de nous suivre à la trace... je ne sais pas comment ils font ! Enfin, quand j’ai vu une lumière à l’horizon, puis de la fumée, je me suis dit qu’il pouvait s’agir de Pil & Switchy...”

- “Bon, on fera le bilan plus tard, vos fans sont entrain d’arriver...” Pil tenait Switchy dans ses bras & il avait noté la progression très rapide des invertébrés à la trousse du Hpc. C’est là que se fit le déclic.

- “Le Hpc... le scout... l’énergie.. c’est l’énergie qui attire ces saloperies !!” Pil fit un bond hors du véhicule. “Tirez-vous de là ! C’est la chaleur dégagée ou l’énergie produite qui attire ces bestioles !! Descendez !! Methos, mets le véhicule en marche & saute !!”

Tous les protagonistes s’exécutèrent. Methos avait mis les propulseurs à fond & enjamba le véhicule d’un coup de jet, le laissant filer vers la droite.

- “Eteins ton jet-pack”, cria Cyrilius. “Si c’est bien l’énergie, on doit rester figés !! Plus personne ne bronche !”

Le Hpc allait vite : il était vide & Methos l’avait poussé au maximum de ses limites, pour ne pas risquer une explosion, vues les avaries subies par le transporteur. Il se retrouva rapidement à un kilomètre des KW qui ne bougeaient plus un cil. Effectivement, la troupe de monstres bifurqua à 45° pour suivre le Hpc. Ils virent les dunes se creuser sous le passage des serpents. Et le cortège s’éloigna enfin vers l’horizon. Tout le monde se remit enfin à respirer. Methos tomba des nues, Pil donna des soins aux 2 blessés, ayant récupéré une trousse d’urgence à bord du véhicule. Cyrilius, soulagé, réfléchissait à nouveau au moyen de rejoindre la base, ou même le vaisseau-mère. La base, justement : avec toute l’énergie dont elle peut user, si elle n’avait pas été déjà attaquée, cela ne saurait tarder, songea-t-il.

Imperceptiblement, le sable se mit à bouger... des grains décollait tout autour d’eux. La panique s’empara des Knightwolf : la théorie de Pil n’était pas la bonne !!! Il n’y avait aucune échappatoire, pas de transport, pas d’armes... RIEN ! Rien ne pouvait les sauver, ces bêtes allaient encore surgir du sol & les déchiqueter les uns après les autres ou tous ensemble... Methos s’était redressé & se mit à tirer dans le sol en vociférant :

- “Vous allez en bouffer avant de nous bouffer, SALOPERIES !!!”

Pil avait saisit l’arme de Jcc & fit de même en hurlant ses tripes.

Cyrilius dut hurler encore plus fort pour les faire stopper.

- “STOOOOP !!! Arrêtez-vous !! Vous ne comprenez rien !!?”

Il était à quelques centimètres du sol. Switchy, tout aussi léger, s’était soulevé. Puis, tout le monde se trouvait dans le périmètre de traction. Il s’agissait du rayon anti-pesanteur du Rebecca IV. Il était à leur verticale : il était là pour les secourir. En pleine ascension, les KW se regardèrent : Methos était encore enragé, essoufflé, mais souriait à pleine dents, Pil, Cyrilius & Switchy étaient presque à poil & Jcc avait ouvert les yeux, à la surprise générale. Il murmura, souriant :

- “C’est... carnaval ?”

Le reste de la montée se passa dans un grand fou rire général : enfin ils pouvaient lâcher la pression, enfin ils parvenaient au bout de cette incroyable aventure...

 

Epilogue

Switchy, Zéphir & Jcc avaient été placés en soins intensifs dans le labo médical. Les bots nano-chirurgicaux s’occupaient très bien des lésions les plus graves. Ils seraient bien vite sur pied. Tout le groupe des attaquants avait été récupéré par le rayon tracteur, grâce aux repérages topographiques minutieux de Destroyer depuis le vaisseau. Ayant constaté les gros problèmes des KW & leur dispersion au sol, ils avaient vite élaboré un plan de récupération. Tout avait été mis en oeuvre une fois le cargo light avec les premiers survivants revenus à bon port. Ils avaient localisé Tassadar & Fredopal avec le rayon, puis après d’autres recherches, ils tombèrent sur le dernier groupe, situé non loin de plusieurs serpents à l’assaut d’un Hpc sans occupants.

Kalhan avait fait tenir une réunion extraordinaire de tout le Clan pour percer les mystères de cette satanée planète. Les analyses de zOU & de Destroyer furent incroyables. Leur théorie finale, c’était que le planète n’en était pas une. elle n’en avait même jamais été une : le sable qui la recouvrait, la chaleur uniforme, toutes ces couches qui la composaient, tout s’articulait comme un organisme vivant. Bien sûr, tout était loin d’être clair. En fait, le sable constituait une sorte de peau. Les plaques dorées, c’était de l’énergie presque pure : une réserve vitale créée & consommée par la planète elle-même. Les serpents géants, quant à eux, constituaient des gardiens, des nettoyeurs, un peu comme les globules blancs du sang. Ils se nourrissaient également de cette énergie. Des couches complexes & organiques étaient encore plus profondes, jusqu’au coeur de l’astre. Impossible d’analyser plus loin en aussi peu de temps. Une découverte scientifique pareille aurait fait le tour de l’univers, les études auraient été passionnantes.

Cela n’a pas été dans les perspectives des Children of Phoenix. Ils s’étaient mis en tête non pas de terraformer une planète, mais d’y puiser ses incommensurables ressources énergétiques. Or, comme un organisme vivant se défendrait si on lui pompait son énergie, la planète a combattu & vaincu tous les envahisseurs. Il fallait la laisser vivre.

Kalhan savait que telle serait la décision du Général Gordon, une fois qu’il aurait lu son rapport. Quant à l’origine de cet astre vivant, une interférence stellaire, une super nova ou encore un trou noir... quelle importance. L’espace recèle tant de choses à découvrir. Les Knightwolf avaient eu rendez-vous avec une forme de vie jamais recensée. Ils étaient entrés dans l’Histoire.


© 1999-2005 KnightWolf
page générée en 0.0486 secondes